WEEKEND EN CAMARGUE : LA PLAGE SAUVAGE DE BEAUDUC

Un weekend début Septembre, nous sommes partis découvrir Beauduc pour changer d’air. Retour sur ce coin de paradis camarguais.

COMMENT S’Y RENDRE ?

L’accès à la plage de Beauduc peut paraître assez difficile car le lieu est très isolé. Seul les locaux et les kitesurfer aguerris connaissent l’itinéraire pour s’y rendre.
Au départ de Nîmes : prendre la route direction Saint-Gilles puis celle des Salins de Giraud. Arrivé après le village du Sambuc, tourner à droite en direction de l’étang du Vaccarès. Ensuite, prendre à droite en direction de la C310 dit « chemin de la Beluge ». Toujours continuer tout droit durant 10 kilomètres environ (chemin de terre battue) afin d’arriver sur l’emplacement de stationnement de la plage. Attention, les véhicules de plus de 2,10 m de largueur de peuvent pas y accéder.

CAMPING SAUVAGE & BIVOUAC

Le camping sauvage sur la plage a été interdit depuis quelques années. Cependant, vous pouvez toujours « bivouaquer » sur l’emplacement de stationnement qui se situe quelques mètres avant la plage. Vous verrez plusieurs véhicules de type van, pick-up stationnés sur cet espace. Nous sommes pour notre part partis avec un Peugeot Partner qui est largement passé. A noter qu’il n’y a ni électricité ni eau courante à Beauduc. Si vous souhaitez vous y rendre pour plusieurs jours, penser à vous équiper.

BALLADES ET VISITE DE BEAUDUC

A peine arrivés sur cette interminable route qui mène jusqu’à la plage, vous serez dépaysés. Une nature encore préservée et sauvage, des étendues de marais salants à perte de vue et des paysages de carte postale qui représentent à merveille cette somptueuse Camargue.

Sur la route de Beauduc

A peine garés que nous sommes partis jusqu’à la plage pour s’y baigner. Les dizaines de kitesurfeurs dans l’eau nous ont obligés à marcher quelques mètres afin de pouvoir nous baigner sans se retrouver au milieu des sportifs. Le cadre est magnifique même avec une eau assez froide pour la période (vent fort) : une plage qui s’étend sur plusieurs kilomètres et des kitesurfs par trentaine. 
Beauduc est une zone très venteuse d’où son attrait pour la pratique du kitesurf. Cela vous empêchera peut-être un moment de farniente sur la plage les jours de vent fort à moins d’avoir une petite tente de plage pour se protéger de celui-ci. 

Le soir, nous sommes retournés sur la plage pour attendre le coucher de soleil qui était juste incroyable. Une plage déserte, tous les kitesurfeurs étaient partis, nous étions seuls sur cette immense plage pour profiter de ces derniers instants de la journée.

Coucher de soleil sur la plage de Beauduc

Le lendemain, nous sommes partis en direction du Phare de la Gacholle par la plage de Beauduc. Un peu ambitieux car après presque 2 heures de marche nous n’étions qu’à la moitié du chemin jusqu’au Phare. Il existe tout de même un chemin praticable à vélo pour s’y rendre plus rapidement qu’à pied par la plage. 

EQUIPEMENTS

Nous ne sommes partis que deux jours et une nuit à Beauduc mais il a fallu partir un minimum équipés. Premièrement avec notre utilitaire, on a pu charger les équipements nécessaires au confort rudimentaire de ce séjour. 
Nous avions pris : une tente Quechua 2 places, un matelas gonflable, 2 sacs de couchage, des lampes frontales. 

Pour ce qui est des repas, nous avions pris une glacière car il faisait encore chaud en ce début de septembre. Aussi, une table dépliante pour déjeuner et dîner et un réchaud. Finalement, nous n’avions pas pu dîner dehors car après le coucher du soleil : invasion de moustique !! Et oui, la Camargue est magnifique mais les moustiques sont un passage obligatoire. Nous nous sommes donc retrouvés à manger dans la voiture avec nos lampes frontale. Pensez à prendre de l’anti-moustique surtout en période estivale. Vous trouverez deux grands conteneurs sur l’emplacement de stationnement : un pour les déchets ménagers et un pour le verre. Pensez à prendre des sacs poubelles pour jeter vos détritus dans ces conteneurs avant de partir et de vérifier à ne pas avoir laissé de déchets sur votre emplacement de camping.  

Pour les vêtements nul besoin de partir chargés : un maillot de bain, serviette de plage, une casquette et une tenue confortable pour le soir suffit amplement. Même si nous avions eu peur d’avoir froid la nuit et bien pas du tout il a fait très bon même au réveil très tôt dans la matinée. 

Pour les amoureux de la nature et des lieux hors des sentiers battus, Beauduc est l’endroit idéal pour votre futur trip déconnexion durant quelques jours.

C’est un des derniers lieux encore préservé de Camargue puisqu’il se situe dans une zone de Réserve Naturelle protégée. Pensez vous aussi à préserver ce lieu en le laissant tel quel.  

 Sandy

3 commentaires sur « WEEKEND EN CAMARGUE : LA PLAGE SAUVAGE DE BEAUDUC »

  1. J’ai adoré la Camargue ! Quelle magnifique région. On n’a pas pu aller jusqu’à Beauduc, mais par contre on a fait à vélo Saintes-Maries-de-la-Mer jusqu’au phare de la Gacholle. Les paysages sont splendides ! En particulier les salins roses je trouve 🤗

    J'aime

    1. La Camargue c’est la région où je suis né et où je vis encore actuellement et je ne m’en lasserai jamais… Les Saintes-Maries-de-la-Mer c’est vraiment jolie. Si tu as l’occasion d’aller à Beauduc n’hésite pas c’est mon endroit préféré en Camargue 😍

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s