Saintes
CARAÏBES,  GUADELOUPE

Guadeloupe : Visiter les Saintes

Amis voyageurs, bonjour !

Les Saintes, archipel composé de 7 îles dont 2 sont habitées (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas), est considérée comme une des plus belles baies du monde. Ce petit coin de paradis est accessible à seulement 20 minutes de bateau. Terre-de-Haut est célèbre pour son histoire, ses habitations typiques, ses paysages et ses plages de sable blanc aux eaux cristallines.

Saintes

Comment s'y rendre ?

Le départ en bateau se fait depuis l’embarcadère de Trois-Rivières. Le parking à l’entrée de la ville est payant (5€) mais surtout très vite complet. On vous conseille d’arriver tôt sur Trois-Rivières mais surtout de partir tôt car nombreux sont les bouchons sur la route jusqu’à l’embarcadère. Vous pouvez également partir au départ de Pointe-à-Pitre pour rejoindre les Saintes.

Trois compagnies font la navette jusqu’à Terre-de-Haut depuis Trois-Rivières : CTM-Deher, Val’Ferry et Breatrix, nous avons opté pour cette dernière. Le trajet dure 20 minutes environ et on peut facilement commencer à profiter de la journée sous un soleil de plomb. Lorsque le bateau se rapproche du port de Terre-de-Haut, on aperçoit de loin les maisons typiques Saintoises.

Comment se déplacer ?

La particularité de l’île est qu’elle se parcourt à pied, à vélo, à scooter ou en voiturette électrique. Une fois sur la terre ferme, on vous conseille de ne pas vous attardé au débarcadère et de vite sortir de l’effervescence du débarquement pour chercher rapidement une location de scooter.

En effet, les boutiques de location sont très rapidement prises d’assaut. Après avoir lu des forums de discutions de voyages on nous a conseillé de bien vérifier l’état du scooter avant de prendre la route.

Le Fort Napoléon

Saintes

Alors on grimpe sur son scooter, et direction le Fort Napoléon ! Le Fort Napoléon se situe au sommet du Morne Mire qui culmine à 114 mètres d’altitude, à l’extrémité nord-est de l’île. Certains courageux le font à pied mais on était bien contentes d’avoir un scooter pour grimper cette grande côte. Avant même d’arriver devant le monument, on ne peut s’empêcher de s’arrêter toutes les 30 secondes pour admirer ce paysage digne d’une carte postale. Et je pèse mes mots, j’ai rarement vu un endroit aussi paradisiaque. La vue sur la baie de Terre-de-Haut et sur le bourg est juste splendide.

Saintes
La vue depuis le Morne Mire

Le Fort Napoléon est désormais un musée dédié à l’histoire des Saintes à travers les époques. Sont exposés aujourd’hui des cartes, des photos ou encore des objets en tout genre retraçant l’histoire de l’archipel. Profitez-en également pour vous promener dans le jardin du fort et admirer les différentes espèces de cactus et si vous avez un peu de chance des iguanes.

Fort Napoléon

Entrée : 5€ / Ouvert tous les jours de 9h00 à 12h30 (dernière entrée à 12h00)

Les plages

Guadeloupe

Après avoir visité le Fort Napoléon, direction les plages de l’île. On a décidé de partir en direction de la plage de l’Anse Crawen, située à 3km du village par la route du Bois-Jolie. Proche de la plage du Pain de Sucre, cette plage de sable gris est beaucoup moins fréquentée que sa voisine. Accessible par un petit sentier escarpé. Elle reste néanmoins aussi sublime : eau turquoise et cristalline, entourée de collines. 

Le vrai plus de cette plage, c’est ses fonds marins incroyables avec des étendues de coraux où viennent se nourrir des centaines de poissons multicolores. Masque et tuba sont alors votre meilleur ami pour une après-midi à l’Anse Crawen !

Où se restaurer ?

Au débarcadère, vous trouverez nombre de restaurant et boulangerie. Si vous restez plusieurs jours sur l’île vous pouvez opter pour le restaurant. On a préféré prendre un sandwich et manger sur la plage. On vous conseille de gouter à la spécialité des Saintes : les Tourments d’Amour, un gâteau composé d’une pâte brisée, de confiture aux fruits exotiques et d’une génoise, un vrai délice !

Notre seul regret et de n’avoir pu rester au moins une nuit sur l’île. Lors d’un prochain séjour en Guadeloupe, j’aimerais beaucoup en profiter pour visiter sa voisine : Terre-de-Bas, plus authentique et plus sauvage.

Sandy

Pour vous aider à organiser votre séjour en Guadeloupe, n’hésitez pas à consulter nos précédents articles :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *