MONDE

UN NOËL A BERLIN

Amis voyageurs, bonjour !

Pour ce premier article en dehors de la France, je vous emmène à Berlin ! Nous nous sommes rendus à Berlin pour les fêtes de Noël, et ce fut un séjour chargé en histoire et en émotions.

Charlottenburg

Nos premiers pas à Berlin nous ont emmenés dans le quartier de Charlottenburg, qui se trouvait non loin de notre lieu de résidence. Ce quartier de Berlin possède un riche passé artistique, en témoignent les musées alentours. De nombreux artistes, pour la plupart juifs, résidaient dans cette partie de Berlin jusque dans les années 30. Si la Seconde Guerre Mondiale a eu raison de l’activité grouillante de ce quartier, c’est aujourd’hui un lieu qui retrouve peu à peu de l’activité. Le clocher de l’Eglise du Souvenir (Gedächtniskirche), quelque peu en ruine, s’élève au-dessus des bâtiments pour rappeler le lourd passé de la ville. Un marché de Noël très animé se tient à ses pieds en hiver, on peut y déguster toutes les spécialités berlinoises.

Mémorial des Juifs Assassinés

Quelques minutes de marche et quelques arrêts de métro plus tard, nous voici au Mémorial des Juifs Assassinés. Si la période de Noël est une période festive, le passage dans ce lieu était un incontournable. Les structures rectangulaires en béton, de différentes tailles, parmi lesquelles on peut marcher, provoquent des sentiments propres à chacun. Pour ma part, j’ai ressenti comme un malaise au milieu de ces pierres imposantes, qui encore une fois rappellent au passé chargé de Berlin et de l’Allemagne.

Mémorial juifs

Le mémorial se situe à quelques centaines de mètres de la Porte de Brandeburg. Ce monument qui aujourd’hui est un symbole de la ville, a aussi été symbole de la division de la ville puisqu’il se trouvait à la limite entre Berlin Est et Berlin Ouest. Prenez le temps de fouler les pavés de cette place, qui a vu, entre autres, le président américain Kennedy, y faire son discours historique. « Ich bin ein Berliner… »

Si vous décidez de vous rendre à Berlin, n’hésitez pas à jeter un œil sur les façades de la ville, on aperçoit de temps à autre des fresques de Street Art, dont certaines valent le détour. De part et d’autre de la ville, vous pourrez également apercevoir la fameuse Tour de Berlin, qui offre une vue imprenable sur Berlin lorsque l’on monte à son sommet.

Comment parler de Berlin sans parler de son Mur ?

La partie la plus intacte de cette ancienne frontière intra-muros se trouve à l’East Side Gallery. De nombreuses fresques ornent ce mur de la honte, dont la fameuse représentant Brejner et Honecker en train de s’embrasser. Longue de 1.3 kilomètres, c’est la partie la plus longue des restes du mur. Un peu plus loin, vous pourrez apercevoir les restes d’un no man’s land.

East Side Gallery

Nous avions la chance d’avoir un ami Berlinois sur place, qui a joué le rôle de guide pour une après-midi. N’hésitez pas à vous perdre dans les petites rues du quartier de Berlin Mitte, elles sont illuminées de petits lampions, éclairant différentes œuvres de steet art. Ce quartier vaut le détour !

Enfin, un petit conseil culinaire. Si le midi nous nous sommes contentés des Kebabs de Berlin (très nombreux et très consistants), nous avons diné au restaurant le Schnitzelei, dans le quartier de Charlottenburg. La carte variée, l’ambiance décontractée et l’accueil très sympathique sauront vous séduire !

A bientôt sur les routes du monde !

Jérôme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *